Photo de la comète depuis l’aire de battage de Martialis.

Dans le Pays d’Aigues, la pollution lumineuse reste limitée, et le ciel est souvent dégagé. Vous êtes donc bien placé pour regarder le ciel, admirer les étoiles, la voie lactée, la lune.  Vous pouvez même apprendre  à observer en allant de l’autre coté du Luberon, à Saint Michel l’Observatoire.

En ce mois de juillet 2020, depuis deux jours, nous profitons du passage de la comète C/2020 F3, dite Neowise (du nom du téléscope spatial qui l’a découverte en premier). La comète est visible à l’œil nu. Elle se trouve au nord ouest, un peu au dessus de l’horizon, en dessous de la Grande Ourse (dite aussi la grande casserole ou le Grand Chariot). Elle est visible du coucher du soleil jusqu’à minuit.

Elle s’est enflammée en passant au plus près du soleil le 3 juillet, elle se rapproche de la terre, tout en se refroidissant. Après les grèves contre la réforme des retraites, après la crise du covid 19, la pire pandémie depuis la grippe espagnole, qu’est-ce qu’annonce le passage de la comète ? La fin des ennuis, ou le début des emmerdes ?